DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2005-01-01 - Colloque/Article dans les actes avec comité de lecture - Français - 11 page(s)

Van Daele Agnès , "Pénibilité perçue du travail et âge " in 13ème Congrès de l'A.I.P.T.L.F., 1403-1414, Bologne, Italie, 2004

  • Codes CREF : Psychologie ergonomique (DI4271), Psychologie du travail (DI4270), Ergonomie cognitive (DI4272)
  • Unités de recherche UMONS : Psychologie du travail (P357)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Cette étude porte sur la pénibilité perçue du travail en relation avec l’âge. Elle est à replacer dans le débat actuel concernant les aménagements de fin de carrière compte tenu du vieillissement démographique. Elle concerne plus particulièrement le secteur de la grande distribution. La méthodologie repose sur un questionnaire qui a été administré à des caissières de deux groupes d’âge (moins de 50 ans / 50 ans et plus). Les résultats montrent que la pénibilité perçue du travail ne varie pas selon l’âge des caissières et ce, notamment parce que les plus âgées mettent en oeuvre des stratégies d’adaptation. Par contre, d’autres variables que l’âge influencent la pénibilité perçue. Il s’agit principalement de l’utilisation de marges de manoeuvre pour gérer les contraintes du travail et du rapport au travail. Les résultats portent également sur le positionnement des caissières par rapport à leur fin de carrière. La plupart sont opposées à l’allongement de leur vie active. L’ensemble des résultats est discuté en relation avec les aménagements du travail susceptibles d’inciter les travailleurs à travailler plus longtemps.