DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2015-06-27 - Livre/Chapitre ou partie - Français - 10 page(s)

Deprez Anne , Sauvegarde et Avenir de Mons , "Le confort de la villa bourgeoise au tournant du XXe siècle." in "Mons Ouvrir les murs 1865-2015" , Depraey Ph., Wilbaut A., 978-2-8047-0264-9

  • Edition : Mardaga
  • Codes CREF : Histoire culturelle (DI5140), Architecture et art urbain (DI5221), Décoration et ameublement (DI5227), Urbanisme et architecture (aspect sociologique) (DI2650)
  • Unités de recherche UMONS : Architecture et Société (A530)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) III. 4 Prise de possession. Interaction public/privé Objectifs généraux Le réaménagement des boulevards à Mons stimule une politique d’embellissement avec l’érection d’hôtels et maisons de maître, d’ensemble d’habitations bourgeoises et immeubles de rapport au cours du XXe s. Ce nouveau cadre de vie sans précédent motive une étude toute particulière sur le confort. Le projet vise à révéler l’évolution du mode de vie sous l’impulsion du renouveau architectural dans le contexte du rationalisme, de l’Art Nouveau, de l’Art déco, du modernisme et du fonctionnalisme au XXe siècle. Importance publication 22 pages Développement Puisque l’expérience quotidienne de l’architecture se limite à l’échelle, au caractère et la diversité de la façade, l’étude vise à « ouvrir les murs » des demeures pour explorer l’architecture privée dans sa relation avec l’espace public. Pour comprendre la diversité de manière d’habiter, une analyse spécifique – de l’implantation au site, au programme d’une typologie architecturale, de la façade à la distribution intérieure comme extérieur intériorisé, de la notion d’hygiène à l’intimité et luxe du décor d’un statut social, démontrera la nature toute relative en termes de règles, critères et valeurs du confort au cours du XXe. Au travers de trois programmes différents sur trois périodes-clés du XXe s, à savoir 3 avant la 1GM, trois dans l'entre-deux-guerres et trois dans l'après 2GM, chaque typologie sera étudié au niveau du programme, de la distribution fonctionnelle et spatiale avant d'y analyser les nouvelles usages qui observent les normes d’hygiène et de salubrité, les critères modernes de confort acquis dans le mode de vie et le code de valeurs d'un statut social déterminé derrière la symbolique du luxe et du décor. Eléments à publier ou à exposer Publication Exposition 1. Immeuble rationaliste début XXe s.= 33,Bld Dolez, immeuble d’angle rationaliste Hubert (1898) ??? Plans POLYTECH Relevés Documents d’archives Plan, coupe et élévation X X 2. Hôtel art nouveau avant 1GM = 1/3, Bld Dolez hôtel Art Nouveau Bracke par Joseph Dosveld (1903) OU hôtel Leman (Bld Winston-Churchill 25) Relevés Documents d’archives Plan, coupe et élévation X X 3. Maison de Maître beaux-arts avant 1GM = 8, Bld Dolez, maison d’angle Dosin de maître Beaux-Arts par Paul Hamesse (1909) Relevés Documents d’archives Plan, coupe et élévation X X 4. maison bourgeoise entre-deux-guerres = Bld Dolez, 51BDG, maison bourgeoise en retrait avec jardinet de Léon Parys et Richard de Meyer (1930-1936) Relevés Documents d’archives Plan, coupe et élévation X X 5. immeuble à appartements avec rez garage/pompe entre-deux-guerres = Bld Gendebien, 8 immeuble à appartements avec garage et pompe à essence, Maison Denis en L (1936) Relevés Documents d’archives Plan, coupe et élévation X X 6. Maison avec cour intérieure entre-deux-guerres = Bld Saintclette, 39-41, maison en L par Denis (1934) Relevés Documents d’archives Plan, coupe et élévation X X 7. Maison d’un directeur industriel après 2GM = Bld des Etats-Unis 127, maison du directeur « Turbines de Nimy » par Panis (1949) Relevés Documents d’archives Plan, coupe et élévation X X 8. Maison bourgeoise après 2GM = Bld Masson, maisons Canevaille ou Jottrand (1954-1955) par Dupuis. Relevés Documents d’archives Plan, coupe et élévation X X 9. Maison personnelle d’architecte après 2GM = Bld Dolez 4A, maison personnelle de Jean-Pierre Parys (1968) OU Bld Albert-Elisabeth, 38, maison personnelle de Panis ( ?) Relevés Documents d’archives Plan, coupe et élévation X X La méthodologie s’appuie sur l’étude de l’implantation et la relation à l’espace public (Christian MALEY, REGARD SUR L’IMMEUBLE PRIVE, architecture d’un habitat (1880-1970), Le Moniteur, Paris, 1999), la composition de façade comme miroir son l’organisation et de son luxe intérieur (Jean Cosse Façades Bruxelloises, au tournant du siècle, Question 11 – CERAA Asbl, 1992), des espaces intérieurs de la maison mitoyenne (Vincent Heymans Les dimensions de l'ordinaire: La maison particulière entre mitoyens à Bruxelles : fin XIXème-début XXème siècle, Harmattan, 1998), de l’étude de la distribution et du confort de vie (M. ELEB-VIDAL et A. DEBARRE-BLANCHARD, Architectures de la vie privée (XVIIe s.-XIXe s.), AAM, liège, 1989 ET L’invention de l’habitation moderne (1880-1914) : Paris (1880-1914) Architectures de la vie privée, suite, AAM/Hazan, 1995). Anne Deprez confort nom masculin (anglais comfort, de l'ancien français confort, réconfort) • Définitions • Expressions • Synonymes • Ensemble des commodités, des agréments qui produit le bien-être matériel ; bien-être en résultant : Hôtel qui a tout le confort. • Bien-être, aisance qu'apportent un vêtement, une pièce de mobilier, un véhicule, etc. : Apprécier le confort d'un manteau de laine. • Tranquillité psychologique, intellectuelle, morale obtenue par le rejet de toute préoccupation.

(Français) Ouvrir les murs : Mons 1865-2015 Léon Dolez, témoin des dernières fortifications montoises La démolition des fortifications dites hollandaises (1861-1864) libère Mons de son carcan défensif. Léon Dolez a laissé un précieux témoignage de la ville emmurée et puis libérée à travers ses nombreux dessins, aquarelles et gravures conservés à la bibliothèque de l’UMONS. Dans le cadre de « Mons 2015 », l’Association « Sauvegarde et Avenir de Mons », à l’initiative de son président Alain Wuilbaut et de Philippe Deprèay, historien, propose un projet collectif: « Ouvrir les murs » Mons 1865-2015 avec plusieurs institutions dont l’UMONS, les Archives de l’État à Mons, la Région wallonne DGO4 et bien d’autres associations encore. Ce projet aborde plusieurs axes : Mons à l’époque des fortifications (milieu 19e siècle), Mons après la démolition des fortifications (fin 19e – début 20e siècle), Mons aujourd’hui et Mons demain à travers une exposition, des publications, des circuits touristiques et un cycle de conférences. L’exposition aura lieu à la salle Saint-Georges du 23 juin jusqu’à la fin du mois août 2015. Le catalogue comprend les contributions de nombreux chercheurs dont celles d’Anne Deprez (étude du confort dans l’habitation), Guy Damien (de nouvelles portes pour la ville) et Christine Gobeaux (Léon Dolez, mémoire de la ville emmurée) pour l’UMONS. La bibliothèque centrale de l’UMONS a été sollicitée par Sauvegarde et Avenir de Mons pour numériser une série de gravures, dessins et aquarelles de Léon Dolez. Ces numérisations seront soit exposées soit publiées dans le catalogue qui accompagnera l’exposition. Léon Dolez (1837-1902), juge de paix, est un témoin incontournable pour l’étude de l’évolution de Mons. Il nous a légué de nombreux dessins, aquarelles et gravures de sa ville natale. Son oeuvre, conservée à la bibliothèque centrale de l’UMONS, présente plusieurs quartiers et bâtiments montois disparus aujourd’hui (comme le Marché aux poissons) ou profondément transformés. Avant la démolition des fortifications hollandaises, il a ainsi réalisé 17 gravures qui livrent un aperçu et un témoignage historique de la dernière fortification montoise.