DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2017-03-07 - Colloque/Présentation - poster - Anglais - 1 page(s)

Delroisse Jérôme , Ullrich-Lüter Esther, D'Aniello Salvatore, Valero-Gracia Alberto, Lowe E.K., Byrne M., Cannon J.T., Halanych K.M., Elphick Maurice R., Kaul-Strehlow S., Lowe C.J., Wanninger A., Arnone Maria-Ina, Mallefet Jérôme, Flammang Patrick , "T'as d'belles opsines tu sais!" in Huitième édition montoise du MdC : le Mardi des Chercheurs 2017, UMons, Belgique, 2017

  • Codes CREF : Biologie moléculaire (DI3111), Biologie (DI3100), Sciences exactes et naturelles (DI1000), Ecologie (DI3123), Zoologie générale (DI3160)
  • Unités de recherche UMONS : Biologie des Organismes Marins et Biomimétisme (S864)
  • Instituts UMONS : Institut des Biosciences (Biosciences)
  • Centres UMONS : Biosys (BIOSYS)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Anglais) Les opsines sont LES photorécepteurs moléculaires prototypiques des animaux. Présentes dans les rétines des yeux, elles ont été intensivement étudiées chez les vertébrés, les arthropodes et les mollusques. Ce travail s’intéresse à la diversité de cette famille de protéines chez deux embranchements frères d’invertébrés: les échinodermes (étoiles de mer, oursins,…) et les hémichordés (entéropneustes, ptérobranches). Majoritairement dépourvus d’yeux, ces organismes marins sont pourtant caractérisés par la présence de nombreuses opsines! Nos données, replacées dans un contexte évolutif, constituent un cadre phylogénétique clair afin d’étudier la perception de la lumière de ces animaux énigmatiques.