DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2005-01-01 - Article/Dans un journal avec peer-review - Français - 7 page(s)

Yans Johan, Spagna Paul, Vanneste C., Hennebert Michel , Vandycke Sara , Baele Jean-Marc , Tshibangu Katshidikaya , Bultynck P., Streel M., Dupuis Christian , "Description et implications géologiques préliminaires d'un forage carotté dans le "Cran aux Iguanodons" de Bernissart" in Geologica Belgica, 8, 1-2, 43-49

  • Edition : Geologica Belgica, Bruxelles (Belgium)
  • Codes CREF : Géologie (DI1411), Sciences de la terre et du cosmos (DI1400), Paléontologie et paléoécologie [botanique] (DI3126), Stratigraphie (DI1414), Paléontologie et paléoécologie [zoologie] (DI312E)
  • Unités de recherche UMONS : Géologie fondamentale et appliquée (F401), Génie Minier (F408)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Cet article fournit une première description et quelques interprétations préliminaires du forage carotté BER 3 situé à Bernissart. Ce forage franchit 349.95 mètres de O anétien, Crétacé supérieur, Crétacé inférieur et Westphalien. Sous 8 mètres d’argiles sableuses verdâtres, il traverse 67 mètres de craies et marnes plus ou moins glauconifères et silexifères du Crétacé supérieur et entre 75 et 265 mètres, la «meule» albo-cénomanienne. Entre 265 et 315 mètres de profondeur, il recoupe les sédiments à faciès wealdien piégés dans le «Cran aux Iguanodons» de Bernissart et décrits ici pour la première fois. Une comparaison de ces faciès avec ceux connus par ailleurs dans le Bassin de Mons est envisagée. De 315 à 349.95 mètres, le forage se termine par une brèche de schistes houillers.