DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2017-05-23 - Colloque/Article dans les actes avec comité de lecture - Français - 25 page(s)

Batita Iman , "La pertinence de la réappropriation du patrimoine par les habitants dans la conception de stratégies innovantes de sauvegarde du patrimoine." in LES 19EMES RENCONTRES INTERNATIONALES EN URBANISME DE L’APERAU, Byblos, Liban, 2017

  • Codes CREF : Sociologie urbaine (DI4134), Urbanisme et architecture (aspect sociologique) (DI2650)
  • Centres UMONS : Urbanisation Revitalisation Bâtiment Architecture Innovations Espaces (URBAINE)

Abstract(s) :

(Anglais) In this paper, we propose a reflection about appropriation of the typo-morphology of historical urban spaces. To understand the many facets and issues of appropriation in the context of safeguarding old city centers, the study is split into two parts. The first allows the implementation of a conceptual device based on the approach of Henri Lefebvre's appropriation. This will constitute the reading grid allowing to think otherwise the concrete phenomena of appropriations. Our field study is based on the analysis of two key periods in the history of old city of Tunis, where appropriation played a key role. The conceptual framework put in place allows us, therefore, new interpretations of these phenomena of appropriation.

(Anglais) Dans cette article, nous proposons une réflexion autour de l’appropriation de la typo-morphologie des espaces urbains historiques. Pour comprendre les multiples facettes et enjeux de l’appropriation dans le cadre de la sauvegarde des centres anciens, l’étude est scindée en deux parties. La première permet la mise en place d’un dispositif conceptuel basé sur l’approche de l’appropriation d’Henri Lefebvre. Celui-ci, constituera la grille de lecture permettant de penser autrement les phénomènes concrets d’appropriations. Notre étude de terrain se fonde sur l’analyse de deux périodes clés de l’histoire de la vieille ville de Tunis, où l’appropriation a joué un rôle clé. Le dispositif conceptuel mis en place nous permet, dès lors, de nouvelles interprétations de ces phénomènes d’appropriation.