DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2018-04-27 - Vulgarisation/Autres media - Français - 22 page(s)

Campoleoni Andrea , "Le paradoxe de l’information pour les trous noirs", Séminaire du Département de Physique, Université de Mons

  • Codes CREF : Physique théorique et mathématique (DI1210)
  • Unités de recherche UMONS : Physique théorique et mathématique (S814)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche sur les Systèmes Complexes (Complexys)
  • Centres UMONS : Algèbre, Géométrie et Interactions fondamentales (AGIF)

Abstract(s) :

(Français) Si l’on jette un annuaire téléphonique aux flammes, en principe il est possible de retrouver les numéros de téléphone qu’il contenait en mesurant l’état final du processus. Selon Hawking, il en va tout autrement si on le lance dans un trou noir. En 1976 il montra que les trous noirs s’évaporent et que la radiation qui en émane ne contient aucune information sur les corps qui y ont sombré. Le rayonnement de Hawking est de caractère thermique, tel qu’émit par un corps noir : il dépend seulement de la masse, du moment angulaire et de la charge électrique du trou noir. Est-ce que l’unitarité est violée par la formation d’un tel astre ? Ou bien le paradoxe signale-t-il seulement que nous devons mieux comprendre la gravité et/ou la mécanique quantique ? Dans cet exposé nous rappellerons quelques aspects clés du paradoxe de l’information de Hawking et décrirons comment les physiciens ont attaqué le problème ces quarante dernières années... traquant l’information secrètement cachée dans la radiation de Hawking ou bien explorant des nouvelles voies pour une description cohérente des trous noirs en mécanique quantique.

Identifiants :
  • EPRINT : https://www.youtube.com/watch?v=a-qcWd0YEfo