DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2016-03-15 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - 18 page(s)

De Hontheim Astrid , "Du médium botaniste au faiseur de soleil" in Académie Royale des Sciences d'Outre-Mer, Palais des Académies, Bruxelles, Belgique, 2016

  • Codes CREF : Anthropologie culturelle et sociale (DI4128)
  • Unités de recherche UMONS : Sociologie et Anthropologie (H940)

Abstract(s) :

(Français) Lors des deux saisons des pluies annuelles, les habitants des Rwenzori sont confrontés à des catastrophes récurrentes telles que des inondations, des coulées de boue et des glissements de terrain. Malgré le succès des Eglises, l’analyse des représentations des Bakonzo sur l’infortune montre l’intervention quasi-systématique d’êtres culturels (dieux, esprits, animaux fantastiques) dans le déclenchement des catastrophes. En parallèle aux programmes d’aide du gouvernement et des Eglises, les chefs coutumiers, avec l’appui de guérisseurs, de devins et de magiciens, apportent aux familles leurs conseils et leur soutien. Le comportement irréprochable de ces personnages révèle la place centrale de la morale dans la tradition, a fortiori dans les négociations avec l’invisible. Leur utilisation de plantes et d’arbres traditionnels, au-delà des vertus médicinales et des démarcations foncières, consolide les liens humains avec le monde spirituel tout en permettant la conservation des ressources naturelles. Cet exposé décrit le rôle de la coutume - en particulier des spécialistes de l’invisible - dans la gestion des catastrophes et la relation entre les rituels et une démarche active de protection de la nature.


Mots-clés :
  • (Français) glissements de terrain
  • (Français) infortune
  • (Français) ethnobotanique
  • (Français) Rwenzori
  • (Français) catastrophes naturelles
  • (Français) coutume