DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2015-03-10 - Colloque/Présentation - poster - Français - 1 page(s)

Roland Virginie , Delvaux Véronique , Huet Kathy , Piccaluga Myriam , Haelewyck Marie-Claire , Harmegnies Bernard , "La communication au cœur de la participation sociale. Qu'en est-il de la maladie de Parkinson?" in 8ème édition de la Matinée de Chercheurs, Mons, Belgique, 2015

  • Codes CREF : Orthopédagogie (DI4619)
  • Unités de recherche UMONS : Métrologie et Sciences du langage (P362)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)

Abstract(s) :

(Français) Notre thèse s’intègre dans un projet d’Action de Recherche Concertée, le projet ParolPathos. Celui-ci vise à mettre en relation des données issues d’évaluations objectives et subjectives portant sur des productions de locuteurs en situation de handicap communicationnel, qu’il s’agisse de troubles du langage au sens large du terme ou d’affections à base neurologique, non spécifiquement liées à la sphère du langage mais l’impactant à différents degrés de sévérité. En nous centrant sur la maladie de Parkinson, nous nous orientons plus spécifiquement vers ce second sous-groupe, au travers d’une évaluation holistique des sujets dans de multiples contextes. Nous nous centrons également sur la participation sociale afin de comprendre ce qui permet à des personnes présentant une pathologie de vivre le plus longtemps possible en conservant la meilleure qualité de vie possible. Notion polysémique de par l’étendue de ses définitions et applications, la participation sociale est au cœur de nombreuses recherches, notamment en gérontologie sociale. Fréquemment rapprochée d’un vieillissement en – bonne – santé, la participation sociale des populations fragilisées par des pathologies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson reste toutefois peu voire non étayée.