DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2008-01-14 - Livre/Ouvrage - Français - 292 page(s)

Jamoulle Pascale , "Des hommes sur le fil" in "Des hommes sur le fil. la construction de l'identité masculine en milieux précaires" , 978-2-7071-5641-9

  • Edition : La Découverte Poche
  • Codes CREF : Enseignement des sciences sociales (DI0134), Anthropologie culturelle et sociale (DI4128)
  • Unités de recherche UMONS : Architecture et Société (A530), Sciences de la famille (P330)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)
  • Centres UMONS : Inclusion sociale (CERIS), Urbanisation Revitalisation Bâtiment Architecture Innovations Espaces (URBAINE)

Abstract(s) :

(Français) Comment quitter l’adolescence, devenir un homme et s’affirmer en tant que tel dans les cités et autres zones dénigrées, touchées de plein fouet par la désindustrialisation et son cortège d’insécurités sociales et mentales ? Cette enquête de terrain menée pendant trois ans dans des cités d’anciennes villes ouvrières s’intéresse aux figures masculines dans des milieux où la précarité s’étend. Elle montre comment les prises de risque et conduites « décalées » permettent aux jeunes gens de poser les bases de leur identité virile et de construire leur réputation sur un territoire. Mais aussi, plus avant dans leur vie d’hommes, de gagner leur vie dans les réseaux souterrains, de diversifier leurs relations et de répliquer à la honte de vivre dans des lieux stigmatisés. Ces prises de risques s’apparentent à des conduites d’honneur et de distinction, et sont souvent coproduites par différents éléments : la fragilisation du rapport au travail, la question du logement social, l’évolution des relations familiales, la culture des cités stigmatisées et les tensions de genre exacerbées qu’elle produit… À travers les multiples portraits de jeunes gens et d’hommes vivant dans des cités sociales ou dans la rue, Pascale Jamoulle montre combien la précarisation accentue les souffrances psychiques, familiales et sociales, et exacerbe les tensions familiales. Certains pères, disqualifiés par femme et enfants, perdent pied ; d’autres trouvent des appuis dans différents réseaux sociaux ; d’autres encore engagent des trajectoires de soin et tentent de reprendre leurs engagements affectifs, d’assumer leur fonction paternelle. Un éclairage sensible sur ces hommes touchés par la précarité, qui intéressera en particulier toutes les personnes amenées à intervenir auprès d’eux.


Mots-clés :
  • (Français) identité masculine, conduites à risque, quartiers populaires