DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2018-05-03 - Colloque/Présentation - poster - Français - 1 page(s)

De Smet Isabelle , Laplume David , "Elaboration et expérimentation d’un outil d’évaluation et d’aide à la conception d’ilots compacts à dominante d’habitat suivant une densité de population cible" in Symposium HERA - Transmettre un monde habitable aux générations futures : l'apport de la recherche, Mons, Belgique, 2018

  • Codes CREF : Géographie urbaine (DI147A), Aménagement du territoire (DI1473)
  • Unités de recherche UMONS : Arts et Techniques de représentation (A550), Sciences et Techniques de Construction (A540)
  • Instituts UMONS : Institut des Sciences et du Management des Risques (Risques)
  • Centres UMONS : Urbanisation Revitalisation Bâtiment Architecture Innovations Espaces (URBAINE)

Abstract(s) :

(Français) Au regard des problèmes écologiques actuels, consommer moins est aujourd'hui une nécessité. L'accroissement démographique, les modalités de la croissance économique, les modes de vie et de consommation entraînent des formes de développement urbain peu durables, nécessitant des ressources en foncier, en matériaux et en énergie toujours grandissants. Face à ces constats, comment la recherche en architecture et en urbanisme peut-elle contribuer à modérer le phénomène tout en répondant aux besoins de la population ? L'étude d'une densité raisonnée et de typologies urbaines compactes est primordiale pour assurer une évolution durable et positive de nos villes, limitant ainsi l’étalement urbain tout en préservant la biodiversité face aux enjeux des territoires. La question est donc : comment fabriquer des villes qui répondent à des critères de compacité suffisamment forts pour réduire les ressources nécessaire, sans pour autant nuire à leur attractivité ni à la qualité de vie offerte ? Nos recherches nous ont déjà permis d'identifier des contraintes d'analyse et d'aide à la conception de morphologies répondant à une compacité intégrée et spatiale. Ces contraintes pourraient à l'avenir faciliter l'élaboration, à l'échelle infra-locale, de nouveaux ensembles urbains compacts à dominante d'habitat, suivant une densité cible. Malheureusement, ces contraintes de compacité sont nombreux et parfois contradictoires, selon les échelles et les objectifs visés. En effet, un projet compact considérant le bâti et le non-bâti permet une diminution tant des espaces à urbaniser que des surfaces de déperdition et de l'emploi de matériaux. Néanmoins, une exagération du concept peut entraîner des logements trop exigus, mal éclairés, une augmentation des ombres portées, la disparition des espaces extérieurs distincts ou des problèmes d'accessibilité et de promiscuité. Dès lors, viser la compacité urbaine implique un arbitrage complexe entre divers paramètres, tant quantitatifs que qualitatifs.