DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2018-02-08 - Travail avec promoteur/Doctorat - Français - 137 page(s)

Hontinfinde Régis , "Mesure distribuée résolue en fréquence appliquée à la génération du spercontinuum dans les fibres optiques", Wuilpart Marc (p) , Taki Majid, soutenue le 2018-02-08

  • Codes CREF : Optique des fibres (électromagnétisme) (DI1252)
  • Jury : Moiny Francis (p) , Fanjoux G., Kockaert P., Mégret Patrice , Caucheteur Christophe
  • Unités de recherche UMONS : Electromagnétisme et Télécommunications (F108)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Science et Ingénierie des Matériaux (Matériaux)
  • Centres UMONS : Ingénierie des matériaux (CRIM)

Abstract(s) :

(Français) L'objectif de cette thèse de doctorat concerne le développement d'un dispositif expérimental pour la mesure non-destructive de l'évolution du supercontinuum (SC) le long d'une fibre optique. Dans ce contexte, nous avons exploité la réflectométrie optique opérant dans le domaine temporel (OTDR). La première partie de ce travail a consisté à modifier un OTDR commercial pour effectuer la mesure distribuée de l'instabilité de modulation le long d'une fibre optique (première étape de la génération du SC en régime long). La deuxième partie du travail a consisté à adapter le dispositif développé pour la mesure distribuée du SC. Ce dispositif a été testé sur des fibres hautement non linéaires avec une résolution spatiale de l'ordre de 6,6m. Un bon accord a été obtenu en comparant les résultats avec les mesures obtenues à l'aire d'un OSA. Une analyse comparative avec la méthode traditionnelle du cut-back a également été effectuée et un bon accord a été observé. La dernière partie du travail de recherche s'est attachée à améliorer la résolution spatiale en utilisant un OTDR à comptage de photons. Un nouveau dispositif présentant une résolution spatiale de 14cm a été développé et validé sur une fibre HNLF.