DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2017-06-07 - Colloque/Article dans les actes avec comité de lecture - Français - 13 page(s)

Strebelle Albert , Mélot Lionel , Depover Christian , "Analyse du processus d’intégration de la tablette tactile dans des contextes scolaires contrastés" in Environnements informatiques pour l’apprentissage humain 2017 (EIAH 2017), 8, 353-365, Strasbourg, France, 2017

  • Codes CREF : Technologie de l'éducation (DI4620)
  • Unités de recherche UMONS : Technologie de l'éducation (P304)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Technologies de l’Information et Sciences de l’Informatique (InforTech)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Anglais) The article reports on an inter-case analysis of various strategies of use of touch screen tablets by teachers at primary school. A one-year research is based on the exploitation of a systemic model of intervention regarding ICT integration in educative process [1], [2]. The sample consists of six classes of different levels from six dispersed French speaking Belgian schools that present contrasted implementation contexts. More than 100 pupils (from fifteen to twenty-two by class), aged eight to twelve, manipulated tablets in the frame of various projects. At the end of the analysis, we highlight constants between the cases as well as relational chains between the variables of the model.

(Français) Cette contribution présente une analyse inter-cas de diverses stratégies d’exploitation pédagogique des tablettes tactiles par des instituteurs dans l’enseignement primaire. La recherche qui a été réalisée au cours d’une année scolaire se fonde sur l’utilisation d’un modèle systémique d’intervention en matière d’intégration des TIC dans le processus éducatif [1], [2]. L’échantillon est constitué de six classes de niveaux différents dans six écoles belges francophones géographiquement dispersées et qui présentent des contextes d’implantation contrastés. Plus de cent élèves (de quinze à vingt-deux par classe) âgés de huit à douze ans ont manipulé les tablettes dans le cadre de projets variés. Au terme de l’analyse, nous mettons en évidence des constantes entre les différents cas d’une part et des chaînes relationnelles entre les variables du modèle d’autre part.